A la poursuite de mon tour de France des côtes, la version 2016 est consacrée à la côte Aquitaine, partiellement longée à vélo en 2010 depuis le nord du bassin d'Arcachon jusqu'au Verdon. Pour vaincre la monotonie de cette longue côte sableuse, ce n'est pas à pied mais sur le vélo que s'est déroulé le périple sur 300 km environ en 4 jours.

Départ de la préfecture girondine et arrivée dans la ville basque célèbre pour ses fêtes et son jambon.

Une cyclo rando en autonomie complète avec tente, matelas et duvet dans les sacoches en plus des affaires classiques.

Voici étape par étape, le déroulé de cette cyclo.

 

Étape 1 : Bordeaux - Lège Cap Ferret

Temps couvert à mon arrivée à Bordeaux, ville que je découvre. Mais malgré quelques détours, je verrai surtout les quais de la Garonne jusqu'au panneau indiquant de bifurquer à gauche pour rejoindre Lacanau. Si ce n'est à la gare même, les indications sont très claires pour rejoindre Lacanau via la piste cyclable dédiée. Celle-ci emprunte le tracé d'une ancienne voie de chemin de fer ouverte en 1885, et largement utilisée par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale en vue d'acheminer le matériel pour fortifier la côte Aquitaine. Juste avant d'arriver à Lacanau-ville, on rejoint une autre piste cyclable venant du nord du bassin d'Arcachon.

Globalement, la piste en bitume est très roulante et agréable avec plusieurs espaces de pause incluant tables et point d'eau potable (j'en ai profité à St-Médard et Saumos). Les points un peu négatifs sont le manque de jalonnement (les panneaux indiquant les distances sont rares) et les racines des pins qui occasionnent des bosses sur la piste.

P1090001

Le pont de Pierre, inauguré en 1922


 P1090004

Le pont Chabans-Delmas, inauguré en 2013


 

P1090008

un des premiers panneaux indiquant la piste

P1090009

l'ancienne gare de Saint-Médard-en-Jalles


P1090012

La piste à la sortie de Sainte-Hélène


  P1090016

l'ancienne gare de Lège-Cap-Ferret


Au final 78 km en 5h de pédalage, soit une petite moyenne de 16 km/h.

  • 5 km le long des quais de la Garonne
  • 10 km pour rejoindre les bords de l'autoroute A630
  • 22 km jusqu'à l'ancienne gare de Saint-Médard (tous commerces)
  • 30 km à Salaunes (une supérette) et sa papéterie
  • 37 km à Ste-Hélène
  • 47 km à Saumos
  • 57 km à la jonction avec la piste cyclable venant d'Arès
  • 68 km au Porge
  • 78 km à Lège-Cap-Ferret (coeur historique du village)

 

 

Étape 2 : Lège Cap Ferret - Parentis

Journée qui s'annonce ensoleillée, voire chaude. Je reprend la piste cyclable jusqu'à la bifurcation au nord d'Arès au niveau de la RD106 qu'une autre piste cyclable longe. Au carrefour du Cousteau de la Machine, je poursuis le long de la RD106 (direction Claouey) même si une autre piste part dans la forêt pour rejoindre le littoral et soit Lacanau, soit Cap Ferret.

P1090017

Je passe Claouey où on trouve de quoi ravitailler (Super U). Au petit Piquey, je prends une impasse avec côté terre de belles villas et côté mer, les cabanes d'ostréiculteurs. Je débouche sur une petite plage avec vue sur le bassin d'Arcachon à marée plutôt basse et en arrière plan la dune du Pyla.

P1090019   P1090018

Après une heure et demi de vélo à un rythme de sénateur, j'arrive à l'embarcadère de Bélisaire près du Cap-Ferret. Un peu pris par le temps, je ne suis pas allé jusqu'au phare que j'avais visité il y a 2 ans.

  P1090023   P1090025

P1090021

Après une traversée d'une vingtaine de minutes en bateau, j'arrive à Arcachon.

P1090031


Je me ravitaille au Leclerc du centre ville et vais déjeuner sur un banc sur le front de mer, à l'ombre des tamaris avec une vue sur le bassin. Je repars un peu avant 14h en suivant la piste cyclable qui longe le front de mer. J'immortalise le Cap Ferret depuis l'embarcadère du Moulleau et je poursuis jusqu'au parking de la dune du Pyla.

P1090032

Je n'avais pas prévu de faire une longue pause mais au final, je suis allé en marchant jusqu'au pied de la dune et j'ai ravitaillé en eau. Bilan : 1h de pause après seulement 45 mn de vélo !

P1090037

Sous un franc et chaud soleil, je repars à 15h35 sur la piste cyclable (numérotée RD804) qui longe la RD218 sur 7 km environ. Cette partie est en montagnes russes, le GPS indiquant quelques points à près de 80 m d'altitude et d'autres à peine au dessus de 20 m.  On a de belles vues sur la dune qui se poursuit bien au sud du parking à touristes. Et on passe devant le camping des flots bleus du film Camping !

P1090039

La piste traverse ensuite la RD218 après les accès à la plage du petit Nice et se poursuit sous les pins en site vraiment propre. Je retraverse 2 fois la RD218 avant d'arriver aux portes de Biscarrosse-plage à 17h. Je rejoins le front de mer où je déguste un sorbet pour la pause goûter qui va durer une bonne demi-heure.

P1090041   P1090042

La sortie de Biscarrosse plage est directe par l'avenue de la plage. Il ne faut juste pas rater la piste cyclable qui part à gauche dans les pins à la sortie de la zone ubanisée au niveau des maisons forestières. Le piste serpente, monte et descend dans la dune. Elle débouche sur la RD305 au sommet d'une côte où la vue et la route plongent vers le l'étang de Cazaux et Sanguinet au niveau de port Maguide. La piste longe ensuite l'étang sous les pins jusqu'à Navarrosse où débouche le canal des Landes qui relie l'étang de Cazaux à celui de Biscarosse.

P1090043    P1090044

La piste longe alors ce canal et passe à l'ouest de Biscarosse avant de rentrer au centre ville. Avec la fatigue, la sortie de ville par la zone d'activité m'a semblé pénible même si la piste est séparé de la RD652 par une bande enherbée. Je bifurque à droite bien avant Parentis pour rejoindre l'étang éponyme et les campings qui le borde pour faire étape. Avant de dénicher le camping (celui de la Calède), petite photo d'un puits de pétrole, qui pullulent dans le secteur.

P1090049

 

Au bilan, 86 km en 5h10 de pédalage, soit une moyenne proche de 18 km/h.

Le matin :

  • 3 km de Lège à la RD106
  • 9 km à Claouey
  • 14 km au petit Piquey
  • 17 km au Piraillan
  • 25 km à l'embarcadère de Bélisaire

L'après-midi depuis l'embarcadère d'Arcachon :

  • 5 km au Moulleau
  • 11 km au parking de la dune du Pyla
  • 18 km au carrefour de Bayonne
  • 33 km à Biscarrosse-plage
  • 40 km à Port Maguide
  • 50 km à Biscarrosse
  • 61 km au bord de l'étang de Parentis, à l'ouest de la ville.

 

Étape 3 : Parentis - Messanges

Départ tranquille sous un soleil déjà chaud à 9h30. Je vais jusqu'à l'embarcadère voisin du port de Piaou.

P1090050

Puis je me dirige vers Parentis où je récupère la piste cyclable qui longe le village au sud. Je fais un micri-détour par les arênes, toute proche d'une usine à bois.

P1090052

La piste prend la direction du sud-ouest dans la forêt de pins avant de rejoindre rapidement et longer la RD652 jusqu'à l'entrée de Gastes. La piste rejoint alors les rives de l'étang de Biscarosse et Parentis qu'elle suit jusqu'à la pointe sud de l'étang. De là, une petite route permet de retrouver la RD602 que l'on suit jusqu'à Eulalie-en-Born. Puis la piste longe la RD87, qui passe à proximité de l'étang d'Aureilhan avant d'arriver au lieu dit "Merquedey" à la bifurcation menant soit à Mimizan, soit à Mimizan-plage. Petite hésitation avec l'idée initiale d'aller voir le vieux Mimizan puis je me ravise rapidement et décide d'aller vers la plage par la piste de la forêt, qui n'est pas plate. J'arrive en bord de mer à 12h20.

P1090054

Ravitaillement au Leclerc et déjeuner face à la mer sur un banc abrité par un parasol canissé.

Je repars vers 14h en commençant par franchir le courant de Mimizan et en embrayant sur la piste cyclable construite sur l'emprise d'une ancienne voie ferrée et qui permet de sortir de Mimizan-plage. Au carrefour du Pignada, je bifurque à droite en direction de Léon.

P1090058

La piste s'enfonce ensuite dans la forêt et ce sera ainsi pendant 40 km. C'est évidemment une partie très agréable mais le parcours n'est pas pour autant 100% ombragé même si l'ombre est largement présente et fort appréciable en ce jour de forte chaleur.

P1090059

Au passage de Conti-plage, je fais une pause près du phare, le dernier de la "sud" côte atlantique que je n'avais pas vu. En théorie, c'était un jour de visite mais tout était fermé.

P1090060

Pour passer de Contis nord à Contis sud, il faut franchir le courant... de Contis !

P1090063

Je fais la pause goûter (glacé) à Saint-Girons plage et je ravitaille en eau au petit Casino.

P1090065

En fin d'étape, j'évite le détour par Léon, sortant du parcours strict de la vélodyssée, en contournant par l'ouest l'étang de Léon, franchissant ainsi le courant d'Huchet, le dernier (d'après un panneau) à être resté naturel dans son tracé. Je récupère le tracé officiel à Molliets. Et je termine sur la piste cyclable jusqu'à Messanges.

Au bilan, 92 km en 5h30 de pédalage, soit une moyenne proche de 17 km/h.

Dans le détail :

  • 5 km aux arènes de Parentis
  • 13 km au bord de l'étang de Biscarosse à Gastes
  • 17 km à la pointe sud de l'étang
  • 22 km à St-Eulalie en Born
  • 30 km à la pointe sud de l'étang d'Aureilhan, à proximité de Mimizan
  • 38 km à Mimizan plage
  • 40 km au carrefour du Pignada
  • 42 km à la maison forestière de Leslurgues
  • 45 km à l'embranchement vers la plage de LEspecier
  • 54 km à Contis-plage
  • 63 km à la RD88 (vers la plage du cap de l'Homy)
  • 74 km à Saint-Girons plage
  • 83 km au courant d'Huchet
  • 88 km à Moliets
  • 92 km à Messanges

 

Étape 4 : Messanges - Bayonne

Le soleil brille toujours mais la température redevient supportable. Avant de démarrer, je mange un gâteau basque à la cerise acheté à la boulangerie du rond-point à Messanges. Je récupère la piste cycable très roulante en site propre. Je m'en écarte à Vieux-Boucau pour faire un tour dans le village. Je m'arrête en bord de mer où les engins finalisent l'aménagement de la plage en vue de la saison touristique.

P1090073

P1090075

Je repars en franchissement ce qui fut le courant de Soustons, aujourd'hui totalement aménagé avec la création d'une digue et de vannes qui ont donné naissance à un vaste lac et au Port d'Albret pour accueilir les bateaux de plainsance. Je rejoins la piste sur la route de Soustons puis je bifurque vers le sud pour suivre l'Eurovéloroute 1 (ou Vélodyssée) qui longe la RD79 jusqu'à l'entrée de Seignosse, d'où j'aperçois les Pyrénées. Sur le trottoir, la piste cyclable emprunte l'avenue du font de mer qui longe, derrière la dune, les plages de Seignosse-Hossegor jusqu'à l'avenue de la côte d'Argent qu'elle suit ensuite pour rejoindre Capbreton.

P1090081

A noter que l'on peut poursuivre la plage d'Hossegor jusqu'au bout et repiquer vers Capbreton ensuite sans guère allonger le parcours. Après avoir franchi le Bouret, on longe le port de Capbreton que la piste délaisse au niveau du franchissement du Boudigau. Pour ma part, j'ai poursuivi le long du port pour arriver jusqu'à la jetée de Capbreton, où il y a quelques siècles, se jetait l'Adour.

P1090083

J'ai cherché vainement un coin ombragé mais le front de mer n'en avait pas.

P1090085

C'est près de la petite chapelle de la mer que j'ai déjeuné.

P1090086  P1090088

Je repars à 15h par l'avenue D. de Tassigny, puis celle de Biarritz et enfin celle de l'Adour avec une piste cyclable aménagée sur le trotoir (éviter d'emprunter l'avenue des alouettes à une fourche : elle part vers la plage). On franchit le Boudigau par une passerelle et on longe le camping municipal La Civelle. Après un bout droit, la piste cyclable a été aménagée le long du Boudigau sur près de 6 km avec un revêtement bitumé qui permet de bien rouler. Puis la piste descend vers Ondres tout en contournant le village par l'ouest. après avoir longé un kilomètre la voie ferrée, la piste fait un détour pour rejoindre la plage du Boucau. On repique vers Boucau par l'avenue Julian Grimau. Mais je pense qu'il faut ensuite continuer en direction du centre : pour ma part, j'ai tourné sur l'avenue du 1er mai, très circulée, dangereuse et désagréable. Je n'ai retrouvé les panneaux de la vélo route qu'au niveau de la gare du Boucau.

Il suffit ensuite de suivre la voie ferrée pour entrer sur la commune de Bayonne

P1090094

La vélo route rejoint ensuite le quai de Lesseps, avec une vue le petit Bayonne et les confluence de la Nive et de l'Adour.

P1090099

Avant le pont Saint-Esprit, j'ai bifurqué vers la gauche pour rejoindre la gare.

P1090102

Dans le détail :

    • 6 km à la plage de Vieux-Boucau
    • 18 km à l'entrée de Seignosse
    • 27 km au port de Capbreton
    • 29 km à la plage de Capbreton
    • 32 km au 1er pont du Boudigau
    • 38 km au 2è pont du Boudigau
    • 45 km à la plage de Boucau-Tarnos
    • 51 km à la gare de Boucau
    • 55 km à Bayonne


Bilan

Mon tour de France par les côtes a bien avancé, d'autant qu'à vélo, ça va 3 fois plus vite qu'à pied ! Deux nouveaux départements sont longés intégralement : la Gironde - dont il me manquait la partie sud -, et les Landes. J'ai la continuité de Bayonne (64) à Charon (17), ou encore, de l'Adour à la Sèvre niortaise, de même que sur le littoral de la Manche, j'ai la continuité entre Saint-Brieuc (22) et Honfleur (14), soit du Léguer à la Seine.