Une grosse année plus tard, nouvelle cyclo rando le long du Lot mais sur la haute et moyenne vallée entre Banassac en Lozère (et à la limite de l'Aveyron) et Capdenac dans le Lot.

Arrivée à la gare de Banassac-La Canourgue à 10h du matin par le train venant de Millau, qui emprunte la voie ferrée allant de Béziers à Clermont. Altitude de la gare : 550 m. 12°C au thermomètre et un ciel assez dégagé. Il a plu la veille comme en témoigne la couleur marron du Lot au niveau du pont de Banassac sur la RD988 (ci-dessous).

P1010683

Deux choix pour la suivre le Lot :
- suivre la RD988 en rive droite du Lot vers St-Laurent
- oser la rive gauche en prenant un petite route (vers la ZA de Capjalat), puis un chemin dans les bois (avec quelques passages à pied), puis une petite route sur le plateau.

Ma préférence est allée au second choix même si la partie non carossée sur 1,5 km fut délicate après la pluie de la veille.

Saint-Laurent est un petit village perché qui domine une cingle du Lot.

P1010692

Le Lot est toujours aussi marron et après une pause au droit du pont, la suite du parcours se fait en rive droite sur la RD509.

P1010688

La route est peu circulée et elle monte le long de versants boisés de chataigners. Le dénivelé positif est de 170 m jusqu'au lieu dit "Falguières" mais la pente n'est pas trop forte et reste supportable même avec les saccoches à l'arrière du vélo. Quelques belles vues se dégagent sur la vallée, au gré de quelques "trous" dans la végétation. Après le hameau, la route descend et arrive au pied de Pomayrols, qui domine la vallée avec son château. On récupère à cet endroit la vélo route qui mène au Cantal à travers le plateau de l'Aubrac. Au pied du village sur le pont de la RD509 (450 m d'altitude), le Lot a perdu sa couleur brunâtre et commence à avoir une largeur notable.

 

La route longe alors le Lot sur sa rive gauche. La rivière est coupée par l'usine hydroélectrique de Sint-Pierre juste avant l'entrée à St-Géniez-d'Olt (village ci-dessous).

P1010701

  P1010700Lot à Saint-Géniez

Saint-Géniez est mon point de ravitaillement à l'heure du déjeuner avec 36 km au compteur et presque 2h30 de pédalage. Achat des victuailles du midi au 8 à huit du centre et déjeuner au bord du Lot sur un banc au soleil.

Après une grosse heure de pause, remise en selle pour la deuxième partie de la journée. Du pont du centre ancien, je pars par la rive gauche dans une rue parallèle au Lot qui débouche au niveau du second pont plus en aval. Je réécupère la RD988 en rive gauche sur quelques hectomètres avant de bifurquer vers Sainte-Eulalie par la RD597, village médiéval qui borde le Lot (ci-dessous).

P1010702

Je franchis à nouveau le Lot par un pont ancien à une seule voie de circulation qui permet de rejoindre la RD19 en rive droite. La route surplombe le Lot qui commence à s'élargie sous l'influence du barrage de Castelnau situé bien plus loin en aval. Au hameau de Lous, je bifurque à gauche sur le chemin carrossé qui suit les berges du lac de barrage. Même s'il n'est pas complètement plat, le chemin est à l'abri des voitures (hormis celles des quelques pêcheurs) et c'est un sentiment de quiétude qui domine. Après une petite pause photo au sommet d'une petite côte, j'arrive au hameau de Mandailles (dure montée finale) et les ruines de son château. Après une belle descente, je rejoins les évacuateurs de crue du barrage qui alimentent un ancien lit du Lot. Je n'ai pas le courage d'aller à un gros kilomètre jusqu'au "vrai" barrage, ou disons celui de la centrale hydroélectrique qui barre le "vrai" lit du Lot (au fond à droite sur la photo). C'est un barrage voute (poids pour les évacuateurs de crue), haut de 60 m et large de 180 m. Mis en service en 1948, il est couplé à une centrale hydroélectrique de 42 MW de puissance.

P1010712

Un peu plus bas, je retrouve la RD141 qui m'amène avec de petites montagnes russes jusqu'à Saint-Côme. Le village (ci-dessous) est un peu perché et je traverse le Lot par la RD6 sur un large pont à 4 arches.

P1010715

 

P1010714

Tout de suite après le pont, il faut emprunter la petite route plate et peu circulée qui mène en 5 km à Espalion. 65 km au compteur en plus de 4h. Les bas quartiers de la ville sont bien vulnérables au crue de la rivière (ci-dessous). Au pied de l'Aubrac, Espalion possède toutes les commodités et un vieux pont médiéval que les voitures ne peuvent plus emprunter.

P1010718

Je sors d'Espalion par la RD556 en rive gauche en direction de Bessuéjouls et  Sébrazac, même si je ne passerai dans aucun des deux villages. La route est agréable avec ses deux petites côtes et elle surplombe la vallée du Lot qui s'élargit un peu avant d'entrer dans les gorges au droit du hameau de Verrières. La RD100 m'amène à Estaing en 2 km environ. En itinéraire alternatif depuis Espalion, il est possible d'emprunter en rive droite la RD920 plus large et plus circulée. L'arrivée à Estaing par la rive gauche permet d'embrasser la vue sur le village situé en rive droite. Le village a gardé un style médiéval que son château appuie (ci-dessous).

P1010725

Il ne me reste plus que 17 km pour finir cette longue étape et rejoindre Entraygues. Pas trop de choix, il faut suivre la RD920 qui traverse les gorges. Pas trop de circulation à cette heure et à cette période : l'association Af3V qui qualifie de très dangereux cet axe routier exagère un peu mais défend sa position : il est effectivement possible via un marquage au sol spécifique de délimiter une voie cyclable.

Cette partie n'est cependant pas dénué d'intérêt puisque le Lot est barré par la barrage de Golinhac. C'est un barrage poids, haut de 35 m et large de 114 m. Mis en service en 1960, il est couplé à une centrale hydroélectrique de 45 MW de puissance, alimentée par une galerie souterraine et située un peu plus bas dans la vallée.

P1010729

La route est un faux plat descendant et le revêtement est de bonne qualité. Bref, c'est très roulant et j'arrive vers 18h30 à Entraygues. Trois ponts dont un seul sur le Lot (ci-dessous), le dernier avant la confluence avec la Truyère.

P1010731

Entraygues possèdait un château médiéval veillant sur la confluence, détruit puis reconstruit dans un style moins défensif (ci-dessous). Quelques rues médiévales, un vieux pont sur la Truyère et pas grand chose de plus dans cette petite commune.

P1010732

J'ai fait étape dans une maison d'hôtes tenue par des Anglais après 90 km de route. A Entraygues, je me trouve à 230 m d'altitude, soit 300 m plus bas qu'au point de départ. 

Après une bonne nuit de sommeil, départ sous la grisaille avec quelques gouttes. Le vieux pont sur la Truyère étant à sens unique et étroit, il faut remonter jusqu'au barrage de Cambeyrac sur la Truyère pour changer de rive. J'ai même rpofit d'une exposition à l'office du tourisme pour voir les photos montrant la construction du barrage au début des années 1950.

Ajouter données sur barrage.

P1010742

Je quitte Entraygues par la rive droite de la Truyère puis du Lot après la confluence., par la RD107 qui devient RD141 à l'entrée dans le département du Cantal.

P1010749

La route est peu circulée et fort agréable et longe les gorges du Lot jusqu'à proximité de Decazeville. Le temps se gâte et la pluie s'invite vraiment. Je mets donc l'équipement presque intégral pour me protéger : housse sur les sacoches, casquette et kway. Seules les jambes et les chaussures prendront l'eau.

Une vallée sauvage (ci-dessous) très boisée et qui se resserre parfois.

 

P1010752

Je traverse le premier et seul village cantalou de Vieillevie avec de belles maisons typiques en pierre. Nouvelle photo du Lot pour poursuivre la série.

 

P1010753

 

P1010754

Le Lot au pont de Coursavy

P1010756

Le Lot à Port d'Agrès

P1000150

Le Lot à Livinhac-le-haut

P1010761

Le Lot à Boisse-Penchot

Dernière partie sur de petites routes. La pluie redouble et il va falloir emprunter l'axe très circulé qu'est la RDxxx reliant Decazeville à Capdenac. Au final, ça se passe plutôt bien : est-ce le jour, l'heure, la pluie mais la circulation était raisonnable. J'arrive à Capdenac où le Lot s'est encore élargi et la pluie a cessé. Je me change et j'attends le train dans un café.

P1010766

Lot à Capdenac